vendredi 19 octobre 2007

Retour à Bordeaux.

Tout à changé. Des rues qui n'existaient pas, des terrains vagues qui n'existent plus, des commerces métamorphosés, des enseignes disparues, des coins qui craignent devenus vitrines de la ville... Seuls les gérants de la librairie / tabac de mon quartier sont restés les mêmes, et n'ont pas pris une ride. C'est louche !

Peut-être que ce sont des extra-terrestres préparant une future invasion de notre planète. Ils préparent probablement un gigantesque complexe souterrain, et ont choisis les sous-sols de ma cité. Choix logique et judicieux, il me semble. Quand je suis entré, le gérant m'as sourit, de la même manière qu'il faisait avant, petit sourire aimable, légèrement commercial, mais pas trop. Comme si j'étais venu la veille. J'ai demandé un paquet de tabac à rouler, il avait déjà un paquet de Marlboro en main. Ce que je fumais à l'époque. J'ai aussi demandé une recharge "Virgin Mobile". Il m'a regardé, l'air étonné. J'ai l'impression qu'il s'est retenu de dire : "Vous n'êtes plus chez Bouygues ?".

Je suis donc ressorti de là passablement effrayé, CHER JOURNAL, bien qu'effrayé, je l'étais déjà avant même d'y entrer. Mon quartier etait si différent, et si semblable à la fois. Mon bâtiment (MON bâtiment) était entouré d'une clôture (et pourquoi pas des barbelés, tant qu'ils y sont ?). Et mon bâtiment (l'autre, MON bâtiment, le deuxième), (suis, suis donc, cher Journal, sinon on s'en sort pas...) était plein de... Avait des portes munies de... Hum. De digicodes.

C'est que c'est le dernier, le DERNIER, des immeubles de ma cité à avoir été doté de digicodes. Je pensais qu'il serait épargné. Une sorte de résistant. Mais non. Il a des digicodes plein les entrées. et ses couloirs s'allument tous seuls au moindre mouvement. Tellement inutile. Comme si le luxe des halls d'entrées pouvait camoufler la misère de ceux qui les habitent. Enfin... Pratique, pour les tournantes.

La grande surface où j'ai fais mes classes a été remplacée par une sorte de clone de Leader Price au nom inconnu. Si ça se trouve, c'est un ancien caïd de ma classe qui tiens l'affaire. La semaine prochaine j'irai chiper un truc, voir un peu l'ambiance quand on s'fait attraper.

L'ambiance, elle, n'a pas changée. Résignation, fraternité, regards éteints, mobylettes trafiquées, provocations verbales, vie de village et vannes de fenêtres à fenêtres, gosses qui courent en riant, papis qui jouent aux boules, jeunes qui squattent leur banc heure après heure, jour après jour, et mon banc, ou il est mon banc, ils ont virés mon banc...

Ce quartier est empli à rabord de gaieté, d'humour, de vie est de complicité. De gaieté de façade, d'humour d'urgence, de vie factice, pour se convaincre que vie il y a, et de complicité calculée, pour survivre au sein de la masse. Ce quartier est comme moi. Mes parents, c'est ce quartier.

Nostalgie, culpabilité. Demain je choisirai le centre-ville touristique et commercial. La rue Sainte-Catherine, elle, j'en suis sûr, n'aura pas changé d'un poil.

12 commentaires:

lila* a dit…

Nan elle a pas changé.
Toujours aussi longue.



(celui qui dit merci est un prétentieux)

Yoxigen a dit…

Merci.

lila* a dit…

/me va rien dire, hein...

Gaëlle a dit…

De rien

Miss u Yo²

Paris est moche sans toi dedans :D

:*:* sur le genou

daria a dit…

*attention, commentaire interactif*

"c'est incroyable comme il raconte bien, on a l'impression dy être"

*à toi de retrouver le titre du film dont est extraite cette réplique*

Bishi a dit…

Toulouse est triste sans tes twaintiwane, reviens manger de la raclette.

(tu racontes biaiiiiiin ,encore !)

Yoxigen a dit…

Je sais je sais :p

[Par contre pour le film, j'ai un trou Oo] [Non bishi, pas ce trou la ! Va t'en !]

daulphine33 a dit…

j espere o moin que tu é content 2 nous avoir retrouvé nous 4 biz

daulphine33 a dit…

on t aime petit con :)

Yoxigen a dit…

@Daulphine : Ah oui, j'avais oublié de dire dans les changements, aussi, que David avait pris du bide !! :p

Bien sûr que ça me fait plaisir :)

Miuu a dit…

RENDEZ NOUS NOTRE YO BANDE DE TOULOUSAINS ET BORDELAIS.

oui ok je suis une toulousaine aussi mais l'exil ca compte pas.

daulphine33 a dit…

@Yoxigene: pour le bidochon a ton frere fo pa le dire:)
@Miuu: non on veu le garder va fé des années que l on ne la pa u un peu a nous dans profiter :)