mardi 11 novembre 2008

Pardon

Il y a trop de gens, trop de gens, et ma mémoire est défaillante. Je ne veux pas vous oublier, j'oublie, c'est tout; Jusqu'aux sentiments qui, à l'époque, m'ont fait défaillir. Je rêve si peu, et j'oublie ceux qui m'ont fait rêver. Pardon.

4 commentaires:

Yoxigen a dit…

...

TANTAN, JEUNE PAYDAY ?

* a dit…

Nous on ne t'oublie pas :)

nüm a dit…

moi non plus je t'oublie pas yod'amur.

Zvlyhanna a dit…

Moi euh je te caresse le coude c'est pour dire hein oO