jeudi 22 avril 2010

Paradoxe.

Demain, je meurs; l'espoir fait vivre.

Aucun commentaire: