jeudi 29 novembre 2007

Questions d'aspirants geek - Introduction.

J’ai constaté, avec l’avènement des nouvelles technologies et la démocratisation d’Internet au sein des foyers français, qu’il y avait un nombre croissant de jeunes et de moins jeunes passant dorénavant la majorité de leur temps libre en compagnie de leur ordinateur, pensant ainsi pouvoir prétendre au titre de « geek », personnage d’influence sur ce qui se dit, ce que l’on fait, ou ce que l’on pense sur la toile du réseau des réseaux.

Etant moi-même un vétéran de ce mode de vie que certaines mauvaises langues assoiffées d’argent facile qualifient de « cyber-addiction », et ayant été par le passé un vrai « geek » parmi les plus grands (avant de troquer cette carrière contre celle de SDF), je peux vous dire qu’il n’en est rien : Passer du temps sur le réseau ne fait pas de vous pour autant un « geek » respectable. Etre « geek », sachez-le, c’est avant tout une question de culture !

Cette affirmation, j’en suis certain, déclenchera des hurlements d’indignation chez nos quelques rares amis communistes survivants (Si ! Il y en a !), arguant du fait que de plus en plus d’internautes pour un nombre quasi-identique de vrais « geeks », tout ça pour une question de « culture », c’est une insulte au principe d’égalité, et une reproduction virtuelle de notre société de classes, où le « geek » serait l’équivalent du traditionnel « bourgeois ». Oui. Fort bien. Ce à quoi je répondrais : « Ta gueule ».

Humainement, cependant, cette situation, parfois, me peine. J’entends la douleur de tous ces individus qualifiés de « newbies ». Je perçois la souffrance de ces gens qui passent leur vie sur le chat de « voila.fr » sans pour autant lever la moindre femelle, se faisant injustement kicker ou bannir à la moindre tentative de revendication ou même d’humour. Le même sentiment de rejet, de mépris, que nous ressentions, souvenez-vous, à l’école, lorsque l’on était le dernier élève à être choisi dans l’une des deux équipes de foot. Rejeté du groupe, pour d’obscurs raisons culturelles et sociales, malgré nos compétences et capacités réelles. (La preuve ? Au foot, j’étais probablement le meilleur goal de tous les temps, puisque j’ai bel et bien réussi à éviter toutes, j’ai bien dis TOUTES, les balles que l’on me balançait dessus avec tant de rage et d’agressivité…)

J’ai donc décidé d’apporter mon aide à tous ces exclus des mondes virtuels, de contribuer à la mobilité sociale du web. D’où la création de cette rubrique « Questions d’aspirants geek » sur mon blog, où je répondrais à toutes les questions intimes et secrètes que ces derniers se posent, afin de devenir un internaute réputé, respecté, et apprécié. En un mot, un « geek », un vrai. L’élite.

Nous commencerons dés demain avec une simple question pratique, sans rapport apparent avec la culture ou l’idéologie, mais qui pourtant devra être traitée avec une certaine logique, logique que chaque aspirant « geek » se devra d’acquérir au fil du temps. Cette question sera : « Comment classer ses contacts MSN ? ».

Vous pouvez dors et déjà tenter d’y répondre en commentaire, nous verrons ainsi qui sont les « vrais » dans ce monde si faux.

Bien cordialement, votre dévoué,

Yo²

6 commentaires:

Yoxigen a dit…

Essayez de lire la première phrase de ce texte d'une seule traite, sans respirer.

Si vous y arrivez, c'est que vous avez du souffle, et que vous êtes un peu con...

Bishi a dit…

Bon là de suite j'ai la gueule de bois, mais cet article associés aux splendides articles geeks de mon blog va révolutionner le net, je le sens.

lila* a dit…

Et sinon y'a des gens qu'on qualifie de geeks alors que eux, ils avaient juste rien demandé, et pas nécessairement ça.

HEIN.
SITUVOISPASDEQUIJEPARLEJENEDIRAISQU'UNESEULECHOSE :


MORUE.

Yoxigen a dit…

Pauvre pauvre pauvre toi, maltraitée dans ce monde sans pitié qu'est l'univers virtuel, livrée en pâture à tous ces méchants puceaux en ruts, et traitée abusivement de "geek" sans raison aucune !!

Je te soutiens. Promis ! :p

lila* a dit…

J'ai pas parlé d'autre chose que d'insulte de geek là oh.

Yoxigen a dit…

Moi aussi, à la base, mais heu, j'ai été pris par une envolée lyrique. Pardon :D